Mediaffiliation Mediaffiliation

Est-il possible de créer son entreprise sans diplôme ?

 

Cette question qui peut sembler relativement anodine à pourtant un écho très particulier en France, patrie économique dans laquelle le diplôme est aussi sacralisé, recherché et où la plupart du temps, les points qui sortent de l’ordinaire dans un CV ne sont que rarement récompensé.

Par exemple aux Etats-Unis, créer une entreprise mais si elle est par la suite clôturée montre bien à un employeur potentiel vos capacités de prises d’initiatives et de responsabilités, alors qu’en France cela sera plutôt considéré comme une erreur.

Mais en définitive, ces diplômes et ces CV sont-ils véritablement un élément indispensable pour créer son entreprise, la développer et créer un commerce florissant, bref, pour gagner sa vie ?

C’est à cette question que je vous propose d’essayer de répondre dans les lignes qui suivent.

 

Est-ce légalement autorisé ?

 

Pour commencer, sachez qu’il est tout à fait légal en France de créer une entreprise sans diplôme et heureusement !

D’ailleurs, selon les chiffres de l’Insee, 10% des créateurs d’entreprises n'ont aucun diplôme du tout, et plus de 7% n’ont qu’un niveau bac. Au total, seuls 45% des créateurs d’entreprises ont un diplôme supérieur au baccalauréat, soit moins de un sur deux !

Cependant, effectivement, vous avez pour certains métiers ou types d’entreprises besoin d’autorisations, d’un brevet professionnel ou encore une certification à obtenir pour ouvrir.

Cela n’a rien à voir avec des études supérieures, ce sont des stages ou formations professionnelles courtes auxquelles tout le monde peut s’inscrire quel que soit son niveau scolaire.

 

Peut-on réussir sans diplômes ?

 

La réponse est très simple, oui !! De nombreux exemples peuvent en témoigner, de Bill Gates (Microsoft) à Steve Jobs (Apple), on peut trouver de nombreux chefs (ou anciens chefs) d’entreprises qui ont construit certaines des plus grandes entreprises de notre monde moderne, et qui ont réussit à gagner de l'argent en masse, en partant de rien. Vous allez me rétorquer que ces personnes étaient dans des universités américaines prestigieuses, même elles n’ont pas obtenu de diplôme (elles ne sont pas allées au bout de leurs études pour lancer leur entreprise). Mais ce qui vous surprendra peut-être, c’est que si cela est vrai pour certains d’entre eux ou d’entres elles, ce n’est pas le cas de tout le monde et pour prendre des exemples plus proches de nous, je vais parler de chefs d’entreprises français. 

Saviez-vous que Yves Rocher, n’avait pas le bac quand il a créé sa société ? En effet, il a quitté l’école à 14 ans à la mort de son père pour aider sa mère à subvenir aux besoins de la famille. Cela ne l’a pas empêché de créer l’une des plus grandes entreprises de produits cosmétiques !

Savez-vous également que François Pinault, à la tête d’un capital de 11 Milliards d’euros et 6e fortune française est le fils d’un exploitant forestier et qu’il a quitté le collège Saint Martin à Rennes à l’âge de 16 ans, sans même avoir le bac ?

Citons également Alain Afflelou, Jean-Claude Bourrelier (Bricorama), Jacques Dessange, Michel Leclercq (Décathlon), Xavier Niel (Free), Gérard Mulliez (Auchan) ou encore Franck Provost, qui sont dans le même cas, n’ont aucun diplôme de l’enseignement supérieur, et ont pourtant pu réussir à faire fortune.

Alors cela donne à réfléchir n’est-ce pas ?

Attention, je ne vous dis pas qu’il ne faut pas de diplôme pour réussir ! C’est évidemment un plus non négligeable. Cependant, ne c’est pas une obligation indispensable.

 

Mais alors, comment faut-il faire pour réussir en tant qu’entrepreneur ?

 

Comme nous l’avons vu, ce n’est pas le diplôme qui conditionne le succès ou l’échec, la réponse est donc ailleurs. Il est probable que pour réussir une entreprise, il soit nécessaire de posséder certaines qualités non ? Quelles peuvent-elles bien être ?

  • Avoir de l’ambition et/ou un projet personnel, une volonté motrice de mener à bien ce projet pour le gagner

  • Etre humble, avoir l’envie constante d’apprendre des autres

  • Être un décideur, un leader. Et cela se travaille ! En effet, cela passe aussi par apprendre, accepter de revoir ses positions et savoir s’entourer de personnes compétentes.

  • Savoir gérer son temps et s’organiser efficacement (puis apprendre à déléguer)

  • Savoir prendre des risques. Bien sur, les risques sont à mesurer mais acceptez de prendre des risques et d’échouer, sachez aussi rebondir face à un échec

  • Etre tenace : c’est tout simplement l’illustration du point précédent, un échec n’est qu’une leçon, le véritable échec survient quand vous abandonnez !


 

Ne pas avoir de diplôme ne signifie pas ne pas se former !

 

Un entrepreneur quel qu’il soit a besoin de développer de nombreuses compétences différentes, dans son corps de métier, mais également en marketing, en relation client et bien d’autres domaines.

Pour cela il est bien évidemment nécessaire de se former, que l’on ait ou non un diplôme d’ailleurs, à cause de la diversité des tâches à effectuer.

L’important pour un entrepreneur est de s’entourer des bonnes personnes, de celles qui vont pouvoir lui apprendre et lui donner un exemple, autrement dit, des experts de leur domaine, aptes à conseiller.

De plus en vous s’approchant d’experts, vous bénéficierez d’un enseignement actuel et de qualité contrairement aux écoles qui dans certains domaine peuvent souffrir d’un large déficit de mises à jour de leur programmes d’enseignement.

Bref, vous l’avez vu, le (votre ?) parcours scolaire peut importe ce qu’il est n’est absolument pas un frein pour créer une entreprise. Ce qui compte ce sont les idées, la volonté et l’opiniâtreté que vous avez.

Alors si vous avez une véritable idée, une véritable envie, saisissez-là et transformez-la en argent réel ! ;)